Français
Brezhoneg
English
Deutch
Brest Terres Océanes
facebook
flickr
Twitter
Pinterest
Panoramio
Instagram

L’histoire du Conquet 

Une histoire très ancienne...

On sait que le territoire est déjà occupé à l’époque néolithique grâce aux vestiges préhistoriques retrouvés sur la presqu’île de Kermorvan (allée couverte, dolmens, menhirs). Aujourd’hui, on peut encore admirer quelques vestiges de cette époque sur la presqu’île, même si la plupart ont été détruits durant la Seconde Guerre mondiale.

Bien des siècles plus tard, à l’époque gallo-romaine, on pense qu’il y aurait eu un port romain à Porsliogan (portus Staliocanus).

La situation géographique du Conquet est déjà considérée à l’époque comme un atout stratégique. C’est justement cette situation qui va causer bien des troubles sur le territoire par la suite. En effet, l’histoire de la commune est rythmée par de nombreux pillages et invasions successives. Par exemple, entre le IX e s et le Xe s., Le Conquet est victime de plusieurs raids normands.

DSC_0369

Quelques siècles plus tard, on assiste à de véritables batailles entre Français et Anglais pour faire main basse sur le Conquet. En effet, ces derniers perdent et regagnent le territoire à de nombreuses reprises entre le XIIe et le XVIe s. En parallèle, le port de la cité, engagé dans le transport maritime du vin et du sel, se développe et reste prospère jusqu’à la fin du XVIIIe s.

Un port d'envergure...

A cette époque, le port du Conquet dépasse même en fréquentation celui de Brest. Avec la Révolution et les guerres du premier Empire, le commerce décline peu à peu dans la commune. Il faudra attendre le milieu du XIXe s. et l’arrivée des pêcheurs de Loguivy (commune des Côtes d’Armor actuelles) pour que se développe la pêche aux crustacés dans le port du Conquet. Parallèlement, en 1829 est introduite au Conquet la fabrication industrielle de l’iode à partir des cendres de laminaires. L’usine de fabrication d’iode à partir du goémon est l’activité économique majeure du Conquet au XIXe s. La construction navale a également marqué l’histoire de la commune. Le premier chantier naval attesté date du XVIe s. Cette activité sera présente au Conquet jusqu’en 1992 (date de fermeture du dernier chantier naval sur le territoire).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands investissent la côte et installent un ensemble de blockhaus et de batteries pour la défense de Brest sur la presqu’île de Kermorvan.Aujourd’hui encore, on peut voir les nombreux vestiges de cette occupation sur la presqu’île. Les Allemands se rendent le 10 septembre 1944, après un mois d’encerclement autour de Kéringar.

Après-guerre, Le Conquet se développe autour de trois activités principales : la pêche, l’agriculture et le tourisme.

Vous trouverez ci-joint des informations plus détaillées sur le patrimoine en suivant le lien ci-dessous :

http://www.patrimoine-iroise.fr/

 

et aussi : De Penzer à Kermorvan...

La municipalité du Conquet édite également un bulletin semestriel "De Penzer à Kermorvan". Ce bulletin communal est consultable en mairie et de nombreux articles retracent l'histoire du Conquet, notamment rédigés par : Jean Pierre Clochon, Marcel Quellec et Hubert Michéa... Vous trouverez ci dessous la table des matières par édition pour vous permettre de faire des recherches historiques : sommaire-de-penzer-a-kermorvan-p1-page-001  

Office de Tourisme Le Conquet

Parc de Beauséjour

29217 Le Conquet

Téléphone : 02 98 89 11 31

courrier@leconquet.fr

Météo Le Conquet

météo
13°
10°
Mercredi 13°  11°
Jeudi 14°  11°
tiempo.com  +info

ACTUALITÉS

Téléchargez nos brochures

Découvrez les iles

Le Conquet en famille


Nous contacter

Le Conquet zone bleue

Office de Tourisme
Ville Le Conquet
Pavillon Bleu
Station Verte
Ville et Villages Fleuris
Famille Plus
Port Interet Patrimonial
Tout commence en Finistère